AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nobody knows || Eric D. + Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nobody knows || Eric D. + Libre   Lun 12 Juil - 11:36

Jack était adossée dans l’angle d’un mur et régulait sa respiration pour tenter de percevoir des bruit de l’autre côté. Son arme en main, les bras tendus à ses côtés. Non elle n’était pas poursuivit mais elle se trouvait en surface dans un hôpital en ruine. Elle avait perdu les membres de son unité, enfin ceux qui l’accompagnait des cette mission de ravitaillement en matériel médical, mais les termes militaires lui collaient à la peau. Un bruit avait attiré son attention alors qu’elle suivait le reste du groupe et elle avait tenu à s’assurer que ce n’était rien qui pouvait les mettre en danger. Encore un reste de son ancienne vie sauf qu’elle n’avait eut personne pour la couvrir et résultat elle était seule dans un environnement hostile. Par chance elle avait tout de même un chargeur plein et de très bons réflexes de défense.

Bien sur elle n’avait pas trouvé l’origine du bruit mais plutôt que de déduire qu’il n’y avait personne d’autre que son groupe dans l’hôpital la jeune femme préférait rester sur ses gardes. Elle avait reprit sa route en sens inverse et s’évertuait maintenant à retrouver ses camarades. L’absence de bruit de l’autre côté du mur poussa Jack à passer la tête pour avoir un visuel et comme il n’y avait rien elle décolla son corps de la surface blanche et poussiéreuse, sa veste noir en gardant une bonne partie. Elle relâcha un peu sa garde face au couloir désert puis elle avança vers l’autre bout.

Jaqueline pénétra dans la première pièce sur sa droite pour la fouiller. D’accord elle s’était éloigner du groupe et sa priorité était de les rejoindre mais elle ne devait pas oublier sa mission pour autant. Sachant parfaitement qu’elle ne trouverait rien de volumineux elle n’avait pas de sac à dos mais une ceinture avec plusieurs pochettes y étant suspendues. Il s’agissait d’une chambre, à l’intérieur un lit bancal et une tablette renversée. Des éclats de verre à côté qui n’appartenaient pas à la fenêtre encore intacte, des médicaments mais qu’on ne pourrait plus récupérer. Jack ouvrit un placard et ne trouva à l’intérieur qu’un sac de sport. En l’ouvrant elle y trouva des vêtements qui semblaient en bon état. Ils iraient sans aucun doute à quelqu’un de la communauté. La jeune s’en empara donc et le dégagea de l’armoire. Cela lui semblait étrange de faire mouche du premier coup mais si ce couloir n’avait jamais était exploré, l’explication semblait plus logique même si toujours un peu étrange.

Soudain un grand bruit métallique se fit entendre. Jack lâcha les poignées du sac et reprit son arme à sa ceinture. Elle pointa le canon devant elle prête à tirer. Il n’y avait personne dans la chambre et sa position l’empêchait de voir ce qu’il se passait dans le couloir. L’ancienne militaire devait réfléchir et vite. Reste dans la chambre lui permettait d’avoir l’avantage si quelqu’un passait le pas de la porte mais elle ne pourrait pas non plus rester éternellement cachée ici. La brunette savait aussi que si elle sortait elle ne pourrait pas prendre sa découverte avec elle. Un dilemme qui ne plaisait pas à cet ancien soldat. Le bruit ne se répétant pas, Jack décida de prendre le taureau par les cornes et de sortir de sa cachette pour rejoindre le couloir tout en notant bien de revenir prendre le sac si elle le pouvait. Doucement elle mit le nez hors de la chambre de regarde à gauche et à droite. Elle nota un plateau qui n’était pas là quand elle était passée la première fois.

Elle s’avança encore un peu son arme toujours au poing, le doigt sur la gâchette prête à l’attaque. Pourvu que ce ne soit rien se dit la jeune femme qui n’avait aucune envie de se battre ou autre, elle voulait juste prendre son butin et retrouver son groupe puis retourner dans le confort et la sécurité des grottes. Jack s’approcha du plateau et après un ultime regard alentour se baissa pour le ramasser. Est-ce une erreur compte tenue du regard qui se posait sur elle ? Jack ne le saurai que si la personne pour le moment inconnu se décide à se manifester…


Dernière édition par Jack A. Donovan le Ven 30 Juil - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nobody knows || Eric D. + Libre   Sam 24 Juil - 15:31

Ce n’était pas son style. Mais il n’avait pas le choix…
C’était faire une entorse à son code de l’honneur ou perdre son bras et mourir. Il n’avait pas hésité longtemps.

Il se baladait dans ses ruines depuis trente minutes quand il nota une femme, visiblement seule non loin de sa position.
Ses réflexes parlèrent avant sa raison. Il se cacha et observa.
Visiblement, la demoiselle cherchait la même chose que lui… ce qui allait poser potentiellement de gros problèmes.
Mais n’était-ce pas plus simple de laisser les gens faire le travail à sa place ? C’est dans cette optique qu’il laissa Jack fouiller les pièces.

Elle pénétra dans une pièce et mit plus de temps à ressortir que prévu.
Eric commença à s’impatienter et il fit une erreur.
En se glissant entre deux murs pour essayer de retrouver la femme, il fit tomber un plateau sur le sol. Monumentale erreur.
Il fut surpris du temps qu’elle mit à réagir. Peur, Hésitation ou alors elle n’était tout simplement plus là ?
La patience paya. Elle fini par sortir, arme au poing et se dirigea vers l’endroit où il avait fait tomber le plateau.

Encore une fois, les options étaient simples et il ne prit pas la meilleur cette fois-ci.
Profitant d’une erreur de l’inconnue, il se glissa derrière elle, l’énorme six-coups braqué droit sur sa colonne vertébrale.
Il était blessé au bras droit, qui était sa main directrice naturelle.
Une longue estafilade partait de l’épaule jusqu’au coude, un bandage sommaire avait été fait, mais ça n’avait rien changé au fait que son bras été quasiment inutilisable pour le moment.
Du coup, il se retrouvait à la braquer du bras gauche, l’arme pesant son poid, il n’était pas sûr de lui du tout.

- On se redresse en Silence et tout se passera bien.

C’était complètement idiot comme avertissement… mais c’était la première chose qui lui était venu à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nobody knows || Eric D. + Libre   Ven 30 Juil - 15:59

Jaqueline amorçait sa remontée à l’état debout lorsqu’elle sentit un métal dur se presser contre son dos. Elle avait donc bien entendu quelqu’un et cette personne était armée. Un canon d’une arme à barillet vu ce qu’elle pouvait sentir et de part son expérience. Encore une erreur de débutante qui poussa la jeune femme à se demander comment elle avait pu survivre au front mais pour le moment elle devait surtout se sortir de cette galère. Ecartant les mains, elle en profita pour retirer son index qui se trouvait sur la gâchette de son arme puis elle se releva doucement comme on le lui avait demandé. Jack savait qu’il fallait toujours commencer par obéir face à l’ennemi et celui là ne ferait pas exception.

La brunette pouvait sentir que celui qui la menaçait n’avait pas l’habitude du poids de l’arme car l’objet n’était pas stable contre son corps et c’était déjà un avantage pour elle. Si elle l’avait voulu l’ancienne militaire aurait pu se retourner, faire une clé de bras à son assaillant et inverser la situation mais puisqu’elle ignorait le gabarit de l’homme et s’il avait d’autres arme que celle qui la braquait. Jaqueline se retourna tout aussi lentement pour faire face à un homme relativement grand, blond et avec des yeux magnifiques. Elle devinait une blessure, ce qui lui donnait encore plus l’avantage en cas d’affrontement. Sans plus bouger Jack déclara.

« Baissez votre arme, je ne suis pas votre ennemi et si on trouve de quoi faire, je peux vous aidez pour ça… »


La jeune femme désigna d’un geste subtile l’épaule droite du jeune homme en même temps qu’elle parlait. Elle ignorait l’état de la blessure ou son importance mais elle devait bien tenter quelque chose pour sauver sa peau et récupérer le sac dans la chambre. Si elle retrouvait un jour son groupe ou bien la sécurité des souterrains, elle ne ferait plus jamais l’erreur de s’égarer. L’adrénaline due à la peur et au stress commençait à envahir le cerveau de Jaqueline qui devenait donc de plus en plus consciente du monde qui l’entourait. Elle avait déjà en tête au moins deux techniques pour maitriser son adversaire et le laisser sur le carreau mais dans la mesure du possible, elle préférait une altercation passive et chacun pourrait reprendre sa route comme bon lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nobody knows || Eric D. + Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nobody knows || Eric D. + Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Bon anniv Eric !
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Is War :: Parias-
Sauter vers: