AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle attend...[Shannon + libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elle attend...[Shannon + libre]   Ven 24 Sep - 9:03



Sharon était assise sur un banc, les genoux repliés sur sa poitrine, ses bras entourant ses jambes. Elle attendait, jetant parfois des coups d'oeil méfiant aux alentours. Elle attendait que Shannon revienne la chercher. Elle ne savait pas exactement où il était partit, mais il lui avait dit de ne pas s'inquiéter, qu'il ne serait pas long a revenir. Alors elle l'attendait. La matinée était bien avancée et parfois, le soleil jouait entre les branchages des arbres. Avant ce parc était magnifique. Maintenant, faute d'entretient, les plantes poussaient sans ordre hiérarchique, dans tout les sens. Certaines ne poussaient carrément plus, conséquence de l'arme nuclaiére. Autrefois, Sharon avait adoré photographier cet endroit, saisissant sur le vif des scènes de la vie quotidienne. Un enfant qui pleurait, une mère penchée sur une poussette, un couple de joggeur. Autrefois oui. Maintenant, elle n'osait plus toucher un appareil photo, si tant est qu'elle en eut encore un. Serré contre son ventre, un petit pistolet. Shannon avait insisté pour qu'elle sache s'en servir, mais elle n'aimait pas ça. Pourquoi aurait elle besoin d'une arme si il était là pour la protéger ? Sauf que, comme maintenant, il n'était pas là. Peut être était il partit chercher de quoi manger. Certainement même. Cela faisait deux jours qu'ils ne mangeaient qu'une a deux fois par jour et des fois, elle avait des doutes sur la fraicheur de certain produit. Mais Sharon ne disait jamais rien, se contentant de manger en silence, parce qu'elle savait que son frère avait dût batailler dur pour leur offrir quelques denrées.

Elle posa son menton sur ses genoux, le regard fuyant. Elle ne servait a rien, elle le savait. Si son frère avait encore foi en l'humanité, Sharon elle, la haïssait. L'homme ne savait que détruire et il faillit se détruire lui même dans sa soif de pouvoir. Une larme coula sur sa joue, larme qu'elle essuya rapidement, Shannon n'aimait pas qu'elle pleure alors elle ne pleurerait pas. Encore une fois, son regard se porta dans la direction qu'il avait prise. « Je n'en ai que pour quelques minutes, attends moi ici » Elle avait encore ses mots a l'oreille et était bien décidée a obéïr. Elle semblait perdue dans cet amas de verdure, comme une fée terne qui aurait perdu ses ailes. Peut être faisait elle pitié, c'était possible mais elle s'en moquait. Son tee shirt trop grand était délavé et son jean troué aux genoux. A ses pieds, de petites baskets usée presque jusqu'à la corde. Ses doigts se crispèrent sur le tissus élimé de son jean. Elle n'aimait pas être séparée de Shannon et si...et si il lui arrivait quelque chose ? Elle inspira profondément, il ne fallait pas qu'elle se laisse envahir par la panique. Il a dit qu'il revenait, alors il reviendrait. Il l'avait toujours fait.

Alors elle attendait....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Dim 26 Sep - 20:05

Et il la retrouva exactement au même endroit où il l'avait laissé. Sa Sharon, son ange, n'avait pas bougé d'un pouce, écoutant soigneusement les conseils et mises en garde de son grand frère, qui n'était jamais très à l'aise de la laisser derrière lui, craignant toujours qu'il lui arrive quelque chose. Il ne se le pardonnerait jamais. Sharon était la seule famille qui lui restait et si, tout au long de leur vie, ils avaient été complices, il étaient maintenant fusionnels. Ils ne se quittaient jamais plus de quelques heures et faisaient tout ensemble. Shannon s'occupait de pourvoir aux besoins de sa sœur, espérant qu'elle retrouve se personnalité d'antan, si vive et joyeuse, plutôt que de rester cette petite souris apeurée qui sursautait au moindre bruit. Mais que lui avait fait cette satanée guerre? Elle avait ravi sa sœur, lui avait ôté ses espoirs et ses aspirations. Elle vivait dans le passé et le présent et ne savait plus concevoir aucun avenir.

Pour Shannon, c'était différent. La guerre ne l'avait pas aussi radicalement changé. Il pensait qu'on pouvait encore se relever et qu'une société humaine pouvait émerger du Chaos, même si les truands avaient la main mise sur une bonne partie de New-York. Ce qui rendait sa tâche de protéger sa sœur, plus délicate, bien entendu. Difficile de ne pas croiser un dealer, une prostituée, un assassin, un voleur ou un violeur et le jeune homme avait du apprendre à se servir d'une arme pour protéger son ange. A contrecœur, mais Shannon était doté d'un solide sens pratique et il avait renoncé à ses principes pour survivre.

Mais pas à ses rêves ou à son esprit idéaliste.

Vêtu d'un vieux jean élimé et d'un T-shirt qui avait du être blanc et était désormais orné de tâches marrons, mélange de sueur et de poussière, il s'approcha de sa sœur et s'assit à côté d'elle, lui tendant joyeusement un paquet de chips. Un luxe. Il en profita pour caresser ses longs cheveux bruns avec tendresse.

- "Tiens, c'est jour de chance aujourd'hui!"

La vision de sa sœur ainsi recroquevillée lui serra le cœur, une fois de plus, mais il n'en montra rien, se contentant de lui opposer une expression joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Dim 26 Sep - 20:32

Quelque chose frémit dans les buissons et Sharon retint un sursaut apeuré, fermant les yeux bien fort, elle se força a rester sur place, serrant les dents pour résister a l'envie irraisonnée de fuir, de retrouver Shannon le plus vite possible. Elle inspira profondément, comptant mentalement jusqu'à 20, comme le lui avait apprit Shannon. Une technique comme une autre pour faire refluer sa panique. Finalement, elle était tellement concentrée sur son décompte qu'elle n'entendit pas son frère revenir et sursaut violemment lorsqu'il s'installa a coté d'elle. La terruer habita un instant son regard avant qu'elle ne s'efface et que son visage ne se fende d'un sourire. Se décalant doucement, elle vint se nicher contre son frère et eut même un petit rire devant le paquet de chip's, un pâle reflet des rires qui pouvaient la secouer avant., appuyant sa tête contre l'épaule de son frère, elle plongea une main dans le paquet en retirant une chip's doré et croustillante...du moins, s'imaginait elle qu'elle l'était.

-C'est Bizance aujourd'hui ! Tu as vu ? je n'ai pas paniquée...

fit elle d'une petite voix où claironnait une certaine fierté. Elle tentait de faire des efforts de se débarrasser de cette peur atroce qui lui tordait les entrailles dès qu'il disparaissait de sa vue. C'était illogique et irrationnel mais elle ne pouvait l'empêcher de l'étouffer parfois. Elle frotta sa joue contre le tissus sale du tee shirt.

-J'aimerais bien trouver un appareil photo un jour. Peut être que....

elle n'acheva pas sa phrase, mais il n'était pas difficile d'en comprendre la fin, elle cherchait un moyen de revivre, de sortir de cette apathie qui semblait l'engluer chaque jour un peu plus et, ce, malgré les efforts de Shannon.

-Enfin, j'aimerais bien essayer.

Continuaè-t-elle dans un murmure, grignotant la chip's du bout des dents, pleinement rassurée maintenant qu'elle sentait la chaleur de son frère contre elle.

-J'adorais ce parc avant...Maintenant, il est comme moi, fade et sans couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Lun 27 Sep - 11:00

- "Pardon, je ne voulais pas te faire peur."

Il avait employé une voix très douce alors qu'il s'installait à côté d'elle, surpris de la voir sursauter aussi fort, tandis qu'elle ne l'avait pas entendu approcher. Ses lèvres frémirent, hésitant entre rester closes ou sourire, mais son regard semblait voilé par le soucis qu'il se faisait pour sa sœur.

- "Note pour moi-même, trouver des semelles en ferraille pour faire un bruit de boite de conserve quand j'approche."

Il n'avait pourtant pas cherché à être spécialement silencieux, mais Sharon semblait concentrée ailleurs et pas assez sur son environnement. Lui ou un autre cela aurait été pareil, mais il ne la sermonna pas. A quoi cela aurait-il servi? Sa sœur était intelligente, elle devait se dire elle-même qu'elle aurait très bien pu se faire attaquer par quelqu'un de mal intentionné sans pouvoir rien faire, ni rien voir venir. Mais c'était jour de chance aujourd'hui, pas de violeur ni d'assassin dans le coin. Et en plus, il ramenait quelque chose à grignoter! Il enchaina d'ailleurs sur ce sujet et Sharon entra dans son jeu, le faisant presque rire. Ah comme il aimait la voir ainsi! Même si ce n'était que l'ombre de son entrain d'autrefois...

- "J'ai vu, je suis fier de toi."

C'est vrai, elle avait sursauté, mais elle n'avait pas paniqué, se contrôlant avant de céder pour rester à sa place et laisser son frère la toucher, lui caressant la joue tendrement. Sharon vint se nicher contre lui, et des spectateurs anonymes auraient davantage vu là un couple amoureux qu'un frère et sa sœur. Il lui tendit le paquet d'une main, caressant ses longs cheveux noirs de l'autre. Il laisserait Sharon se nourrir et manger tout le paquet s'il le fallait, il n'était pas aussi maigre qu'elle même si la faim lui tordait souvent les entrailles. C'était peut-être ça qu'il regrettait le plus : ne pas pouvoir manger à sa faim et ne pas manger des choses succulentes comme autrefois. En tous les cas, avec ce régime, aucun risque d'embonpoint, mais niveau carences, c'était la catastrophe. Elle lui avoua alors d'une petite voix qu'elle aimerait en trouver un appareil photo un jour, pour pouvoir recommencer ses clichés. Shannon sourit en acquiesçant, heureux qu'elle fasse ce genre de projet.

- "Je t'en trouverai un, je te le promet."

Il se raidit pourtant alors qu'elle parlait de ce parc et qu'elle se comparait à lui de façon péjorative. Il serra les mâchoires et son corps frémit de colère rentrée. Comment pouvait-elle parler ainsi? Comment pouvait-elle se dévaloriser ainsi?

- "Sharon, tu es bien des choses, mais tu n'es surement pas fade et sans couleur. Tu as vécu un sacré traumatisme et il faut du temps pour le surmonter, c'est tout. Tu es courageuse, intelligente, dévouée, douce... Fade et sans couleur? n'importe quoi."

Il était catégorique. pour lui, sa sœur était tout simplement magnifique et parfaite. Il adorait converser des heures avec elle. Elle était vive d'esprit. Alors certes, elle avait perdu son ramage coloré de paon pour une robe grise de souris terrifiée, mais ce n'était pas vraiment elle et il ne désespérait pas de la voir se transformer en phénix, renaître de ses cendres et flamboyer de nouveau.

- "Mange au lieu de dire des bêtises."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Lun 27 Sep - 11:43

-Ne t'excuses pas, c'est pas grave.

Répondit elle avec un très léger sourire. Elle voyait clairement le soucis qu'elle lui causait et se mordilla la lèvre en se traitant mentalement d'idiote. Sharon se detestait de devoir lui causer autant de problèmes et elle ne voulait que voir du rire dans ses yeux, se sentir responsable de la lueur d'inquiétude qui brillait dans ses iris la faisait culpabiliser. Elle voulait retrouver ce qu'ils étaient avant tout ça, parfois, elle se prenait a rêver qu'aucune guerre n'ait eu lieu, a espérer que tout cela n'était qu'un mauvais rêve, un cauchemar qui s'évenouirait au réveil. Qu'elle ouvrirait les yeux sur son appartement New Yorkais, qu'elle prendrait une douche en vitesse, grignoterait un muffin acheté sur la route et retrouverait Shannon. Oui, dieu savait qu'elle aimerait que ce soit cela. Mais non. Dieu était mort en même temps que l'humanité. Un soupir s'échappa de ses lèvres. Mais il avait tout de même raison, elle avait été trop concentrée sur elle même et c'était laissée surprendre. Heureusement que c'était lui et pas un autre animé de mauvaise intention.

-Il faudrait quand même que je sois plus prudente.

Murmura-t-elle avant de rire doucement devant les chip's. Oui, pas de doute, c'était le paradis, une raretée que ces petits pétales de pomme de terre. Elle glissa un regard malicieux sur son frère, se blotissant sans honte contre lui. Ravie qu'il souligne les efforts qu'elle faisait, même si ce n'était pas encore ça.

-Où as-tu dégoté un tel trésor ?

Même dites sur le ton de l'amusement, Sharon s'inquiètait tout de même, on avait rien sans rien et si cet adage était vrai avant, il devenait plus que jamais indispensable aujourd'hui, or elle refusait que son frère prenne trop de risque inutile pour elle.

-Tu tiens toujours tes promesses.

Sourit elle en levant les yeux sur son visage, se disant qu'il était réellement son seul soutient et le seul qui l'acceptait comme elle était. Beaucoup aurait sans doute baisser les bras, l'aurait laissé s'enfoncer sans tenter de lui maintenir la tête hors de l'eau, mais Shannon n'était pas comme ça. Elle baissa les yeux sur les alentours et, une fois encore, laissa couler sa mélancolie. Elle sentit son frère se raidir contre elle et n'avait pas besoin de le regarder pour savoir que ses yeux c'étaient éclairés de colère. Pas contre elle non, mais contre la fatalité. Elle ferma les paupières, se laissant bercer par sa main dans ses cheveux et les battements de son coeur. Ces mots étaient autant de baume sur ses plaies, mais aussi autant d'épines.

-Tu verras, j'y arriverais. Un jour, je rierais comme avant et ce jour là, je ne verrais plus l'inquiétude dans tes yeux.

C'était un pari sur l'avenir qu'elle se faisait, même si elle n'arrivait pas a se défaire des images qui la hantait, même si parfois, elle se demandait pourquoi continuer ? Le monde était mort pourquoi vouloir le faire revivre ? Elle devait se débarrasser de sa grisaille. Elle mâcha lentement sa chip's avant d'en prendre une autre. Sharon mangeait toujours lentement, une façon pour elle de savourer ce qu'il lui ramenait.

-Toi aussi tu devrais manger, tu crois que je ne vois pas que tu te prive pour moi ?

Soupira-t-elle en glissant la chip's entre ses lèvres, lèvres qui s'incurvèrent un peu soudainement.

-Et puis, j'aimerais bien te voir avec de mignonnes petites poignées d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mar 28 Sep - 19:21

- "Il faudrait oui, mais je ne vais pas te faire la morale, tu n'as plus 10 ans."

Oh non, ça, elle n'avait plus 10 ans. Bien des fois, il s'était prit à lui donner des leçons, alors qu'il l'entrainait dans des bêtises toutes plus grosses les unes que les autres. Sauf qu'il était un garçon, qu'il était l'aîné et qu'il n'était pas aussi fragile que sa petite sœur qui avait toujours été fluette. Sauf que la croire fragile aurait été une erreur... A l'époque. Parce qu'aujourd'hui, il aurait suffi d'un rien pour la briser. Et Shannon faisait tout pour que rien ne l'atteigne et vienne la perturber.

Il préféra se concentrer sur les chips, ravi d'entendre le doux son du rire de Sharon. Un son malheureusement trop rare et qui lui manquait cruellement.

- "C'est top secret, ça perdrait tout son charme si je te disais que j'ai du crapahuter dans un magasin démoli et fouiller le moindre centimètre carré pour trouver ce paquet tout écrasé."

Il lui décocha un sourire éblouissant de charme et d'assurance. Shannon, traiter avec des mecs louches pour pouvoir se nourrir? Quelle idée! Bien sûr qu'il en était capable, bien sûr qu'il l'avait déjà fait quand rien ne se présentait, mais il faisait en sorte de le faire qu'en cas de nécessité et de ne jamais parler de sa sœur. Trop jolie, trop fragile, elle aurait été mise sur le trottoir pour servir les intérêts des mafieux. Hors de question.

- "Toujours."

Jamais il ne lui avait fait défaut, jamais il ne s'était montré parjure. Shannon savait promettre en fonction de la réalisation d'un projet. Trouver un appareil photo ne devait pas être impossible. Certes, ils devaient être pour la plupart cassés, mais ce n'était pas un produit que les survivants s'arrachaient. Il trouverait.

Il s'emporta légèrement contre la façon dont sa sœur se percevait et les aléas de la vie qui l'avaient ainsi transformé. Sa voix vibrait de l'amour qu'il éprouvait pour elle, lui ôtant toute objectivité la concernant. Il fut touché de sa détermination et de son but de le voir cesser de s'inquiéter pour elle. Il se permit un petit rire.

- "Je sais que tu y arriveras et je ferais tout pour t'aider ma Sharon, tu le sais bien. Mais tu n'arriveras jamais à faire disparaître l'inquiétude dans mes yeux te concernant. J'ai toujours été inquiet pour toi et je le serais toujours. Tu es mon bien le plus précieux soeurette."

Il l'encouragea à manger et ses lèvres frémirent quand elle lui répliqua qu'il ferait mieux d'appliquer son propre conseil, qu'elle n'était pas dupe de son petit numéro. Sa main vola sur la taille de Sharon et il pinça gentiment un bout de peau.

- "Tu n'as que la peau sur les os, il faut te remplumer un peu."

Il simula une grimace quand elle parla de poignées d'amour.

- "Oh pitié, non, je travaille dur pour conserver mon corps d'apollon, ne va pas ruiner tous mes efforts!"

Il rit, reprenant, malicieux :

- "C'est de l'entretien tu sais! Pis, soyons sérieux, même si je mangeais comme 4, je doute que beaucoup m'empâter."

Il ne put s'empêcher d'ajouter, rêveur :

- "Qu'est-ce que ça me manque la bonne nourriture."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mer 29 Sep - 7:08

-Tu sais très bien que j'ai toujours préféré les chip's écrasés.

Sourit Sharon soulagée qu'il n'ai pas eu a marchander avec n'importe qui juste pour un paquet de chip's. Oh elle savait qu'il le faisait parfois, lorsqu'il n'avait pas d'autre choix d'ailleurs. Et dans les cas là, Sharon restait bien sagement chez eux, assise dans un coin a l'attendre ou a prendre soin du petit jardinet qu'ils avaient fait ensemble histoire d'avoir tout de même quelque légume frais parfois. Avant, elle n'avait jamais eu la main verte, elle avait même fait crever un cactus, mais aujourd'hui c'était presque une question de survie. Elle soupira doucement en repensant aux photos qu'elle faisait avant. Elle ne trouvait rien de plus apaisant que cela parfois. Sauf lorsqu'ils avaient couvert la guerre en Afganisthan ou dénoncer la malnutrition en afrique. Dans ces cas là, son appareil devenait une arme tout comme la plume de son frère.

Elle sourit lorsqu'il lui affirma tenir ses promesses et c'était vrai. Oh, attention, il ne promettait jamais n'importe quoi, mais si il estimait que le serment pouvait être respecté, il le faisait toujours. Elle se contenta de hocher la tête avant de laisser filtrer ce qui l'habitait. La réponse de son frère contenait tout l'amour qu'il pouvait lui porter et une larme effleura la lisière de ses yeux. Chaque jour, elle mesurait sa chance d'être avec lui et une fois n'est pas coutume, il trouva les mots justes.

-Je suis désolée de t'imposer ça.

Souffla-t-elle consciente d'être parfois un poids quand elle se mettait a pleurer comme ça sans raison, juste pour évacuer cette grisaille qui l'habitait en permanence ou qu'elle restait prostrée pendant des heures le regard perdu dans le vide, aspirée ailleurs et presque innaccessible. Sharon ne put s'empecher de lui renvoyer son propre conseil, parce qu'elle voyait bien qu'il ne mangeait jamais plus qu'elle. Qu'il la laissait faire si d'aventure elle mangeait tout ce qu'il avait ramené sans même s'en rendre compte. Jamais il ne lui avait dit « Hey ! Laisses moi en un bout ! » comme il le faisait avant lorsqu'elle piquait dans son assiette après avoir fini la sienne. Alors la jeune femme se forçait a ne pas oublier que lui aussi avant faim.

Elle sursauta a sa chatouille et laissa même un petit cri surprit s'échapper de ses lèvres avant de pouffer comme une enfant. Elle avait toujours été chatouilleuse et c'était une faiblesse que Shannon avait bien souvent exploité.

-Je cultive ma fashion attitude, tu ne peux pas comprendre ! La taille mannequin, c'est du boulot !

Même si ses cotes étaient un peu trop seyante, même si ces joues étaient un peu trop creuses. Elle préférait en rire et de toute façon, elle n'avait jamais joué au yoyo avec son poids, n'avait jamais eu besoin de régime, comme lui, elle brulait tout ce qu'elle consommait, incapable de stocker sous forme de graisse le trop plein. Elle passa une main sur le ventre de son frère, cherchant un bourelet inexistant avant de décréter.

-Appollon avait un peu plus d'abdos, Shannon, je suis désolée de briser tes rêves.

Elle n'en croyait pas un mot, son frère n'avait jamais eu aucun mal a séduire les femmes, même si aucune ne savait le retenir ce qui la faisait sourire tout en provoquant une légère jubilation chez Sharon. Parfois, elle se disait qu'elle avait été égoïste en voulant Shannon que pour elle, ne supportant pas qu'une autre s'immisse entre eux, la voyant,non pas comme une amie potentielle, mais comme une intruse. Elle se mit a saliver lorsqu'il parla de nourriture avant d'avaler sa chip's.

-Mmmh...Tu veux parler de cette fricassée de cricket qu'on a dut avaler en Afrique ? Ou alors de ce scorpion confit peut être ? Non laisses moi deviner ! La brochette d'asticot qu'on a du gouter en mongolie !

Elle lécha un grain de sel perdu sur le bout de son index et soupira :

-Je ne sais pas ce que je donnerais pour un steack saignant accompagné de pommes de terre juteuse et d'haricot croquant.

La viande...elle ne savait même plus a quoi ça ressemblait parfois....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mer 29 Sep - 18:26

- "Tu ne m'imposes rien."

Oh non, ça pour sûr, il n'aurait échangé sa place pour rien au monde. Il était avec sa sœur, il prenait soin d'elle, tout était parfait. Ne manquait que sa petite étincelle de vie qu'il avait tant aimé autrefois et qui tardait à revenir. Oui, elle était fragilisée, oui elle avait peur, oui elle pleurait parfois quand ses terreurs étaient les plus fortes, mais il était là, il était utile. C'était ça, il était utile. Qu'aurait-il fait de sa vie sinon? Veiller sur sa sœur était son seul but, sa seule raison de vivre.

Elle avait remarqué qu'il se privait pour elle et il contre attaqua en la taquinant, la chatouillant, visant sans pitié son point faible et éclatant de rire alors qu'elle sursautait et se tordait sous ce contact.

- "Ben voyons. Tu sais, je n'ai jamais été fan de la mode fil de fer. C'est pas confortable."

Non, sentir les os d'une femme lors d'une étreinte, ce n'était pas l'idéal. Ses petites amies n'avaient jamais été maigres. Elles étaient minces, mais avaient de jolies formes qui appelaient les caresses. Il ne sentait que trop cruellement les côtes de sa sœur quand il passait ses mains sur elle ou la prenait dans ses bras. Elle lui rendit la pareille en caressant son ventre où les abdominaux se contractèrent sous la main douce de sa sœur.

- "Mouais, selon les statuts grecques, je te l'accorde, mais d'après ces mêmes sculpture il avait une toute petite..."

Il ne termina pas sa phrase, se mettant à rire, même si ses propos étaient un peu graveleux. Mais sa sœur n'était pas du genre à s'offusquer pour ce genre de choses, au contraire et il n'aimait rien tant que de voir s'allumer une étincelle de malice dans ses grands yeux bleus. Il éclata de nouveau de rire quand elle lui rappela les plats assez atypiques qu'ils avaient goûté dans différents endroits du globe.

- "Oui, bon, j'avoue que je ne pleurerais pas après certaines traditions culinaires. Mais avoue que c'étaient des trucs à tenter! Tout le monde devrait avoir goûté ça pour se rendre compte comme on mange bien chez nous. Pis les insectes sont plein de protéines. Hum... Il faudrait que je me souvienne de la préparation, on pourrait s'y mettre, qu'en penses-tu?"

Non, quand même, il n'était pas sérieux, manger des insectes, berk. A la mention du steak et des légumes, son estomac se mit à gronder.

- "Arrête, tu me tortures là."

Il salivait rien qu'en imaginant ce genre de repas qui lui était interdit désormais.

- "Tu sais quoi? Je vais trouver une vache, on va s'installer dans une ferme et on aura de la viande à gogo en plus des légumes. Super idée, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mer 29 Sep - 20:09

Si, elle lui imposait sa torpeur, ses absences, ses pleurs subit...Elle lui imposait parfois ses mouvements d'humeur lorsqu'elle pensait que tout allait bien alors qu'en fait, sa joie exacerbée n'était qu'un prémice a une descente dans les abimes plus violente que les autres. Elle savait ce qu'elle lui fasait subir... Que trop bien même. Elle préférait l'entendre rire plutôt que voir son regard s'assombrir devant ses humeurs sous forme de grand huit. Comme toujours, elle sursauta sous son pincement, il avait toujours adoré la chatouiller, d'ailleurs, c'était parfois le seul moyen de la faire plier...Avant. Elle criait grâce et promettait tout et n'importe quoi pourvu qu'il arrête.

-C'est vrai que ta dernière copine avant un joli surpoids.

Ronchonna-t-elle sur le ton de la bonne humeur. Encore une qu'elle avait eu tôt fait de gicler d'ailleurs. Elle aurait du avoir honte, Shannon aurait peut être été heureux avec elle...Elle chassa ses pensées qui lui faisait mal parce qu'elles représentaient un passé qu'elle voulait tant retrouver. Insouscient et trépidant. Elle leva un regard rieur a sa réponse, pinçant un peu plus fort le ventre de son frère.

-Une petite quoi ?! Arrêtes, je suis sure que tu portes la feuille de vigne avec panache

Quoiqu'elle n'avait jamais vraiment eu de tabou avec ça, même si imaginer la vie sexuelle de son frère la mettait toujours un peu mal a l'aise, elle devait l'avouer. Si elle avait été un mec, peut etre auraient ils comparé leur copines et leur performances, comme deux ados, mais là...Oh, elle n'était pas prude, juste que...ça la dérangeait bien qu'elle n'en montrait rien.

-C'est surtout que nous avions pas le choix parfois, Mac Do ne s'est encore pas expatrié au fin fond du Mali. D'ailleurs, vu que c'est plein de proteïnes, je me demande si on ne devrait pas remplacer la viande par quelques fricassées de cafard...On en a plein chez nous en ce moment, autant que ça serve non ?

Fit elle mutine en frissonnant par avance de dégout. Quoique, comme on disait, a la guerre comme a la guerre. Ils avaient déjà mangé des choses dont il valait mieux taire le nom...D'ailleurs, parfois, ils ne savaient même pas ce qu'ils mangeaient...

Elle piqua une chip's et la porta a la bouche de son frère.

-Imagines que c'est un steack saignant.

Parfois, elle avait des poussées d'enthousiasme comme ça, mais cela ne durait jamais bien longtemps. Parfois, elle y croyait et une chape de plombs venait lui prouver le contraire.

-Non merci, il me faut ma dose de Gucci et mes escarpins ne sauraient se relever si d'aventure je marchais sur une bouse...Mais...J'aimerais bien...Juste toi et moi et...une vache...Oublié ces ruines...Pourquoi restons nous ?

La chappe avait reprit sa place, si le début de la phrase était joyeux, le ton s'en était éloigné, petit à petit. Elle ne supportait plus de voir ses ruines...partout des gravas, des squelettes d'acier a moitié brisés...Elle rêvait d'une maison tranquille parfois, elle qui adorait la ville se prenait a la haïr soudain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mer 29 Sep - 22:29

- "Tu exagères Sharon, elle était très bien."

Croyait-elle vraiment qu'il n'avait pas vu son petit manège avec les filles qu'il ramenait? Jamais elle n'avait fait amie amie avec une copine de son frère. Jamais. Il y avait toujours un détail qui clochait. Même si c'était souvent de mauvaise foi.

- "Tu es d'une mauvaise foi... C'est typiquement féminin ça."

Et pan. Non mais, c'était vrai! Julie était très bien : mince mais avec des formes, intelligente, pétillante. Mais cela n'avait pas marché. Dommage. Shannon se demandait parfois pourquoi il ne parvenait pas à garder ses conquêtes, il n'était pas si difficile à vivre quand même.

Il fit rire sa sœur en parlant de son corps d'Apollon. Il la chatouilla, la taquina, avant de faussement se vexer concernant son corps pour mettre l'accent sur une autre partie de son anatomie, riant gaiment à la réponse de sa sœur.

- "Pas assez grande la feuille de vigne petite ingénue."

Il lui ébouriffa les cheveux avec tendresse, une lueur malicieuse dans ses yeux marrons. Il n'insista pas cependant, n'ayant jamais parlé de sa vie sexuelle avec sa sœur et réciproquement. Il ne voulait même pas imaginer que Sharon puisse coucher avec un homme.

- "Bonne idée, tu les attraperas, je les cuisinerai."

Hum non, il n'était pas affamé à ce point là quand même, quoiqu'à bien y réfléchir, s'il fallait en arriver là... ce n'était pas si terrible. Pas très ragoutant, mais pas mortel. Sharon porta une chips aux lèvres de son frère qui l'a croqua délicatement, tandis qu'elle lui disait d'imaginer là un steak saignant.

- "J'ai de l'imagination, mais là quand même..."

Il se mit alors à rêver sur une vie tranquille à la ferme où ils substitueraient tranquillement à leurs besoins sans rien demander à personne. Il sourit au début de sa réponse.

- "Je m'occuperais des tâches salissantes, je m'en voudrais d'imposer à ma princesse des choses si avilissantes."

Mais la joie ne dura pas et son sourire se fana quand elle termina par une questions à laquelle il n'avait pas vraiment de réponses. Il la serra contre lui, embrassant son crâne avec tendresse.

- "Avec quel moyen de transport pourrions-nous partir? Les voitures sont hors services ou trop convoitées. Si nous arrivions à en avoir une, les hors la loi nous tomberaient dessus. Plus de trains, plus de bateaux, plus d'avions. Nous aurions pu tomber pire, Sharon, nous aurions pu être restés coincés dans le trou du cul du monde."

Il soupira.

- "Nous pourrions quitter New York bien sûr... Mais je ne suis pas sûr que nous pourrions subsister aussi bien... Cela dit, le chapeau de paille, les bottes et la salopette te siéraient à merveille."

Nouveau baiser.

- "Souris Sharon, nous sommes en bonne santé et nous sommes tous les deux, rien ne peut arriver."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mer 29 Sep - 23:06

Sharon haussa une épaule.

-De toute façon, elle était pas assez bien pour toi. La preuve, elle te reprochait le temps que tu passais avec moi.

Rétorqua-t-elle en fronçant les sourcils. Elle déformait un peu la vérité en fait, Julie avait eu l'air sympa mais trop...trop...Sharon l'avait detesté au premier coup d'oeil de toute façon, cela avait viscéral, comme toute les autres d'ailleurs. Elle avait fait quelque tour pendable, elle devait bien se l'avouer, mais aucune n'aurait su aimer son frère comme il le méritait. Avait elle été trop envahissante ? Peut être. Aujourd'hui la question ne se posait même pas en fait...

-Hey ! Tu ne vas pas faire ton macho quand même !?

S'insurgea-t-elle en riant, elle saurait au premier coup d'oeil si une femme était idéale pour son frère ou non. Malheureusement, aucune n'avait passé son test. Dommage.

-Nan mais quel vantard !

S'écria-t-elle avec un léger coup de poing sur la cuisse de son frère ! Elle rêvait où il venait de se prendre d'un excès de mégalomanie et de « j'en ai une grosse » ?! Mais elle pouffa parce qu'elle savait qu'il n'était pas sérieux, parce qu'il plaisantait pour l'entendre rire. Qu'il profitait de chacun de ses sourires tant il s'inquiétait de la voir sombre et grise. Elle le savait et ne pouvait que lui en être reconnaissante. Qu'aurait elle fait sans lui ?

-Pas besoin de les chasser, tu n'as qu'a les attendre dans un coin, ils viennent tout seul...Oui, non, en fait...

Elle exagéra un frisson d'horreur, non, elle n'irait pas jusque là...quoique, il fallait pouvoir faire feu de tout bois. Il n'empêche qu'elle préfèrait largement une tomate a une fricassée d'asticot.

-Fais ce que je te dis.

Contra-t-elle en sachant que oui, une chip's...quand même. Autrefois, elle lui aurait dit de fermer les yeux, d'imaginer un restaurant chic, une serveuse séduisante, elle aurait décrit l'odeur et la consistance du steack, des pommes de terre...des haricots...Autrefois, mais aujourd'hui, elle avait peur de se mettre a pleurer si elle s'essayait a l'excercice.

Encore une fois, elle eut un pic de joie avant de replonger sans même s'en rendre compte. Elle serra les dents parce qu'elle venait de gacher un instant léger, doux sans même le vouloir. Elle en avait assez...assez...Tellement assez...Elle papillona furieusement des paupières, chassant a tout prix l'humidité qui les envahissait. Elle ne devait pas pleurer, Shannon n'aimait pas ça.

-Je sais. Je sais tout cela, mais je n'arrive plus a aimer cette vie là. Enfin, si, parce que tu es là, mais j'en viens a haïr ces immeubles bancals. Mais nous sommes mieux ici, c'est vrai.

Un sourire ombra ses lèvres, pâle et presque inconsistant.

-Le look farmer a toujours été l'un de mes fantasmes inassouvis...

Elle sentait ses lèvres sur son crâne et se mordilla la lèvre de colère contre elle même. Elle ne devait pas ternir cet instant, sinon, que lui resterait il ?

-C'est vrai, je ne sais pas si j'aurais voulu survivre sans toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Ven 1 Oct - 15:50

Shannon ne répondit pas quand sa sœur insista en disant que Julie ne comprenait pas le temps qu'ils passaient tous les deux. C'est vrai que sa relation fusionnelle avec Sharon déplaisait énormément à ses petites amies. Il pouvait le comprendre, mais quand il avait essayé de mettre un peu de distance entre eux, pour tenter de sauver son couple, Sharon ne l'avait pas entendue de cette oreille. Et ses efforts avaient été réduits à néant en un rien de temps. Si bien que certaines de ses copines lui avaient dit qu'il n'avait qu'à épouser sa sœur puisqu'il était si bien avec elle. Il avait prit cela par dessus la jambe à chaque fois.

- "Je suis macho, je le cache juste pour mon bien."

Il adressa un clin d'œil malicieux à sa sœur alors qu'elle s'offusquait innocemment de ses propos.

- "C'est pour ça que tu m'aimes, non?"

Il lui décocha un sourire à faire chavirer le cœur des demoiselles, du genre charmeur et conquérant. Un sourire qui avait déjà fait bien des ravages auprès de ses conquêtes, mais Sharon était d'un tout autre bois, non? Non?

Son sourire s'évanouit quelque peu quand elle parla des cafards qui venaient tout seul et qu'il n'y avait pas besoin de chasser. C'est vrai que ça grouillait et que c'était sacrément dégueulasse, même si Sharon ne s'en plaignait jamais. Qu'auraient-ils pu y faire de toutes façons?

Sa sœur lui demanda de manger la chips en imaginant un tout autre repas et il rechigna, avant de rire quand elle insista et de répondre, une pointe de moquerie dans la voix :

- "A vos ordres chef."

Aussi ferma-t-il les yeux et tenta-t-il tant bien que mal de se rappeler le goût de la viande cuite à point... Dur, surtout quand le croquant de la chips et son goût salé vinrent perturber son palais.

- "Va falloir que je m'entraine un peu."

Mais l'état de grâce ne passa pas et il remarqua les efforts qu'elle faisait pour ne pas laisser les larmes dévaler ses jours. Il caressa doucement le velouté de sa peau, tout en la raisonnant d'une voix douce. Il esquissa un sourire quand elle tenta de faire un peu d'humour.

- "Ah? Je croyais que c'était plutôt le look bucheron viril."

Les baisers de son frère s'interrompirent net quand elle termina en disant qu'elle n savait pas si elle aurait voulu survivre sans lui. Une boule naquit dans sa gorge mais il la refoula, avant de répliquer sombrement :

- "Je sais que je n'aurais pas pu survivre sans toi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Ven 1 Oct - 19:19

-Oui, il vaut mieux pour toi !

Quoiqu'il ne l'avait jamais vraiment été. Il possédait ce petit truc en plus, celui qui le peignait comme un homme, un vrai mais aussi cette sensibilité qui plaisait tant aux femmes. En fait, Shannon était le parfait mariage de deux contraires. Elle hocha doucement la tête a sa question.

-Oui, je t'aime.

Répondit elle en levant les yeux sur son visage, mais comme toujours cette déclaration sonnait étrangement aux oreilles de la jeune photographe mais leurs relations étaient telle qu'elle ne pouvait pas réellement être quantifiée, aussi ne s'y arrêta-t-elle pas. Le sourire qu'il affichait la fit frissonner, il faisait si frais tout a coup n'est ce pas ?. Ce diable d'homme pouvait faire chavirer les coeurs de n'importe qui avec ce sourire. Même Sharon était incapable de lui refuser quoique ce soit lorsqu'il lui décochait ce trait suave, elle aimait le voir se dessiner sur ses lèvres, parce qu'il lui rappelait les temps heureux. Elle fixa sa bouche en silence durant quelques secondes d'un air absent, avant de relever les yeux sur les siens.

-Beaucoup trop d'ailleurs et tu sais en jouer ! Normalement, c'est moi la cadette, c'est moi qui peut avoir n'importe quoi avec ce sourire !

Elle détourna les yeux. Inconsciemment, elle y était sensible, beaucoup trop et le reflexe était de reposer les yeux sur la végétation environnante. Elle plaisanta ensuite, retrouvant un pale reflet de l'humour qui l'habitait encore. Les cafards...Certes, ils ne vivaient pas au Ritz, certes, les immondes bestioles prenaient un malin plaisir a courir sur leur visage la nuit venue, mais elle s'en fichait. Seul la présence de Shannon la rassurait. De toute manière, après avoir vécu un mois au Mali, on apprenait a aimer les cafards. Elle le força a avaler la chip's, juste pour qu'il n'oublie pas de manger aussi. Il était plus résistant qu'elle, mais les privations devaient l'affaiblir quand même.

-Tu me manques pas d'imagination d'habitude pourtant !

Mais elle savait ce qu'il ressentait. C'était comme si elle était au diapason de ses humeurs. Elle ferma les yeux sous sa caresse. Elle s'était encore laissée aller a sa mélancolie, avait même faillit en pleurer mais c'était contenu. Elle aimait qu'il la caline ainsi et il le faisait toujours depuis la guerre. Elle avait continuellement besoin de le sentir là, physiquement là. C'était viscéral.

-Le bucheron est démodé, Shannon, rien ne vaut l'homme en pantalon moulant et chaussures tellement longue qu'on se demande si l'homme ne fait pas du 58 en pointure.

Elle arrivait encore a en rire, sans plus pourtant. Sa voix dérapa et elle eut envie de pleurer, si fort qu'elle dut serrer les dents pour ne pas céder. Elle inquièterait encore Shannon et il n'en était pas question. Sa gorge se serra et son estomac s'amusa d'un salto. Il y avait comme de l'horreur dans sa voix, de l'amour aussi.

-Arrêtes.

Une voix presque tremblotante, presque apeurée s'échappa de ses lèvres. Elle n'imaginait pas un monde sans Shannon. Qu'importe, il devait vivre. Elle l'entoura de ses bras, les glissant autour de sa taille, se serrant contre lui parce qu'il était son rempart et son soutient. En fait, il était son seul repère dans ce monde dévasté.

-Si tu l'aurais fait. Parce que tu es comme ça. Ton envie de vivre est trop forte, elle l'a toujours été. Tu sais encore sourire quand moi j'ai oublié comment on faisait. Si, tu aurais survécu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Lun 4 Oct - 21:12

Le je t'aime de sa sœur raisonna un peu étrangement, mais il n'y fit pas attention. Ils étaient tout l'un pour l'autre, normal que leurs sentiments fraternels soient exacerbés. Il usait de son charme avec elle sans même y prendre garde. Elle était sa soeur, pas une femme comme les autres, pas une femme qui le voyait comme un homme... Et pourtant, il était loin de se douter que cela la chavirait, comme cela chavirait les femmes qu'il séduisait.

- "Tut tut tut, tu n'es qu'un padawan, laisse le maître t'apprendre!"

Mais il était vrai que les sourires de sa sœur étaient irrésistibles, de même que des grands yeux mélancoliques, qui étaient si expressifs. Mais Sharon se détourna bien vite pour regarder la jungle qu'était devenue Central Park. Shannon, lui, ne quittait pas sa sœur du regard. Il la couvait littéralement.

- "D'habitude, mais elle est épuisée aujourd'hui."

Il rit à sa réflexion concernant l'homme viril.

- "Bon, et bien je vais aller faire un tour chez Armani, histoire d'être dans le coup. Mon jean est trop large et mes baskets trop démodées."

Mais la discussion ne pouvait demeurer légère et son frère lui avoua qu'il n'aurait sans doute pas pu supporter l'absence de sa sœur. Elle l'interrompit et il se tut, surpris, alors qu'elle se lançait dans un vibrant plaidoyer sur ses capacités de survie. il sourit, mais fit un petit signe négatif de la tête.

- "Peut-être, mais dans quel état?"

Il caressa doucement sa joue.

- "Tu es tout ce qui compte pour moi Sharon, sans toi, le monde n'a plus aucune saveur, sans toi, je n'aurais aucune raison de chercher à vivre. Ne le comprends-tu donc pas?"

Une grosse goutte de pluie s'écrasa sur son crâne et il leva le nez.

- "Je crois qu'on est bon pour une douche gratuite."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   Mar 5 Oct - 7:08

-Tu es conscient qu'un jour l'elève dépassera le maitre n'est ce pas ?

Sourit elle en détournant les yeux. Elle n'arrivait jamais vraiment a soutenir le regard de son frère très longtemps et elle se souvenait de ce jeu idiot consistant a se regarder droit dans les yeux et de donner un gage a celui qui détournerait le premier. Sharon n'avait jamais été très forte. Shannon en avait plus qu'a son tour profité bien sur.

Elle le força a avaler une chip's, pestant sur son manque d'imagination, ce qui, pour un journaliste, était tout de même un comble et se rembrunit légèrement lorsqu'il lui avoua l'avoir épuisée. Du coin de l'oeil, elle avisa un ou deux pigeons et sourit malgré elle. La geurre avait presque détruit l'homme mais pas les pigeons, New York en était toujours remplit. Elle décrivit a son frère l'antithèse de son fantasme. En vérité, elle n'avait jamais aimé cette mode, trouvant que les hommes perdaient en virilité et imaginer son frère vêtu de cette manière lui arracha un léger gloussement.

-Mmmh...Non, tu y perdrais en sex appeal.

Elle frotta sa joue contre l'épaule de Shannon, sentant son sang se glacer et son coeur se flétrir alors qu'il parlait d'eux, de ce qu'il se serait passé si l'un ou l'autre avait du mourir avec leur parent. A cette idée, la panique lui enserra la gorge, l'étouffant, elle n'avait jamais imaginé sa vie sans son frère et cela était encore plus insuportable maintenant.

-Si je comprends, je ressens la même chose.

Sans lui, elle se serait écroulée, n'aurait même plus été capable de faire un pas en avant. Elle se serait certainement laissée mourir. Elle avait déjà frôlée la mort juste après les bombardements et se n'était que grace a lui qu'elle avait retrouvé un peu le sourire. Parce que qu'importe, il était toujours là et elle aimait a croire qu'il le serait toujours.

Elle leva l'iris bleutée de ses yeux sur le visage de Shannon lorsqu'il parla de pluie. Fronçant légèrement les sourcils.

-Une douche gratuite mais il faisait si b...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'unique goutte se transforma en millier. Enorme et froide. Elle poussa un léger cri de surprise en sentant l'eau dégouliner le long de ses cheveux, s'infiltrer dans ses vetements, gelant la chair et tout cela en a peine quelques secondes.

-On devrait rentrer !

S'exclama-t-elle en se levant suite a son frère, glissant une main dans la sienne tandis qu'il les entrainaient au pas de course dans les rues. Heureusement qu'ils habitaient pas très loin de Central park, mais nul doute qu'ils seraient trempés comme des souches en arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle attend...[Shannon + libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle attend...[Shannon + libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» recherche replique taille réelle épée SDA
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Is War :: Parias-
Sauter vers: