AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "I beg you : help me.." || Ethan Jones

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "I beg you : help me.." || Ethan Jones   Lun 12 Déc - 22:37

    Cela faisait à peine 3 jours que Riley l'avait sauver et il lui semblait que le temps ne passait pas. A un tel point que chaque secondes, minutes qu'elle passait loin de son mari et de son fils était une torture. Riley l'obligeait à manger et était d'un grand soutien pour Eden qui n'avait plus de repère. Depuis temps qu'elle voulait être avec les survivants : son vœux est exaucé mais pas en entier puisque manque à l'appel Milo et Vitali qui étaient restés dans la gueule du loup. Pendant 3 jours elle ne pût pas sortir : restant à l'abri dans la maison de Riley bien que sa petite-amie ne voit pas cela d'un bon oeil ce que Eden comprends totalement : elle non plus n'avait pas envie d'être là. Madame Venezzio n'avait pas encore pût voir Katarina et le poids des épreuves qu'elle avait passé commençait à se faire de plus en plus lourd et viendrait un moment où tout ceci sera trop lourd et la rendra folle. Au fond c'est déjà ce qu'il ce passait : le moindre claquement de porte la faisait sursauter, elle vérifiait tout le temps que la porte et les fenêtres soient fermés mais même si toutes les issues sont fermés : les fantômes arrivent quand même à passer et à torturer l'âme. Pleurer, elle n'avait envie que de ça, parfois elle arrivait à se ressaisir et aurait pût tuer si nécessaire avant de passer du coq à l'âne pour se laisser abattre, déprimer sur sa condition précaire.
    Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle cru que son coeur allait exploser. Elle ne s'était toujours pas remise des traitements qu'elle avait subit et portait encore des traces visibles de ces maltraitances. Eden avait mal à son bras, elle devait tout les jours aller voir le doc pour se faire soigner même si elle n'aimait pas ça. La médecine ne pouvait pas guérir la douleur qu'elle avait, réparer le trou dans son coeur, ni même de combler le manque de sa seule famille encore vivante, qu'elle avait construite. Si Eden se levait tout les matins c'était pour tenir une promesse qu'elle avait faite au début de la guerre à Vitali : elle lui avait promit de toujours se battre même quand il n'était pas là. Le coeur n'y était pas mais la raison semblait vouloir prendre le pas sur les sentiments. C'était décidée : aujourd'hui elle irait voir Katarina. Eden avait besoin de voir quelqu'un qui pourrait la rassurer, une personne qui connaissait son mari et qui était proche de lui. Eden avait le besoin d'avoir un lien -même si c'était une amie de Vitali- avec une femme qui puisse la comprendre.
    On lui avait gentiment prêté des vêtements : les siens étant déchirés, sales et avec des tâches de lait étant donner que Milo n'était pas là pour téter. A chaque monter de lait, Eden ne pouvait s'empêcher de pleurer car cela lui rappelait qu'il n'était pas là... Elle enfila un jean et un t-shirt et sortit en hésitant : la peur subsistait malgré que Riley lui ait répéter encore et encore qu'elle était en sécurité... Armando avait promis de la protéger à Vitali or c'est lui même qui à ordonner à ses hommes de ne pas la ramener. Eden posa sa main sur la poignet et la tourna, il y avait du soleil : les rayons de ce dernier illuminaient le visage de la jeune maman et lui fit du bien. Un pas après l'autre, chaque de ces pas lui arrachant une grimace, elle alla dans le QG où l'infirmerie y était installée temporairement et un docteur la soigna, Eden n'avait pas la mémoire des prénoms et était obligée à chaque fois de demander comment s'appelait les gens. Quand le pansement fût changer, elle demanda où était la maison de Katarina et d'Ethan Jones.

    Eden était devant la porte, son bras levé, prêt à frapper pour qu'on lui ouvre, pour qu'on la sauve de sa chute vertigineuse vers la mort. Elle n'arriverait pas toute seule à se relever, elle n'était pas assez forte ou tout du moins elle ne l'est plus. La guerre change tellement les gens. Finalement elle prit son courage à deux mains et toqua... Elle entendit des pas dans la maison et son coeur se serra avant de s'arrêter lorsque la porte s'ouvrit. Un homme se tenait devant elle :

    « Je... Est... Est-ce que Katarina habite ici ? »


    Elle tremblait comme une feuille, la peur était toujours là, présente et Eden avait peur de tout et de n'importe quoi... Finalement elle se présenta trouvant cela plus correct :

    « Je suis Eden Venezzio... »
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Jones
I'm forever blindavatar

Messages : 1559
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 38
Localisation : New-York

MessageSujet: Re: "I beg you : help me.." || Ethan Jones   Sam 10 Mar - 17:17

Dormir…Dormir…Je n’aspirais qu’à dormir. Mais j’avais beau m’étendre, que ce soit dans notre lit ou sur le sofa, rien n’y faisait. Si mes yeux se fermaient, mon esprit lui n’arrivait pas à trouver le repos. Je ne sais pas comment j’arrivais à tenir ou à rester aussi calme avec si peu d’heures de sommeil à mon actif mais je paraissais d’un calme olympien. Je paraissais oui. En façade, j’étais devenu un autre Ethan. Plus calme, plus posé, plus réfléchi. Mais à l’intérieur j’étais bien pire que tout ce que l’on peut imaginer. Si pendant un temps, les peurs déraisonnées et irréfléchies de Katarina m’avait semblées ridicules, je devais admettre que désormais ces craintes étaient les miennes. Pas un bruit ne me faisait penser à quelque chose de suspect. Par chance, les enfants n’étaient pas colériques et si ce n’est leurs cris ou leurs rires d’enfants, rien ne venait pourtant troubler la chaleur paisible de notre foyer.

J’avais fini par admettre que la volonté farouche de Katarina de nous faire dormir tous ensemble dans la même chambre était la meilleure idée. De toute façon, maintenant, nous ne nous séparerions jamais. Les rares fois où cela devait être le cas, je ne laissais jamais ma famille seule sans la garde de quelqu’un. Et pour cela j’avais des amis dévoués. La sécurité des miens était devenu ma priorité et lorsqu’ils se reposaient à l’étage je ne quittais pas les marches des escaliers, allant même jusqu’à retenir mes besoins les plus primaires pour ne pas quitter mon poste. C’était devenu une véritable obsession. A tel point que j’avais délégué la majeure partie de ma fonction de leader. Tout ce qui n’avait pas attrait aux décisions concernant la sécurité, le ravitaillement ne m’intéressait plus. Et personne ne me le reprochait. J’avais l’impression pour la première fois d’avoir été entendu et compris. Il fallait bien admettre que les crises en public de Katarina avaient démontrés à quel point il me fallait être présent chez moi et pour ma famille.

J’étais assis sur les escaliers depuis une heure alors que Katarina et les enfants dormaient dans notre chambre. La tête posée contre le mur, j’avais fermé les yeux. Je ne dormais pas mais fermer mes yeux m’aidait à me reposer. Un minimum…Et c’était tout ce que je demandais. Je ne pensais à rien de précis…Je préférai ne pas penser à ce qu’il pouvait se passer à l’extérieur ou à toute autre chose. Et avec le temps, ca m’était devenu de plus en plus facile. Comme si j’étais devenu un automate. Et je l’étais devenu. Je faisais les choses machinalement et je ne prenais presque plus de plaisir à vivre. J’avais tellement peur…Et je devais tout faire pour ne le montrer à personne.

J’ouvris pourtant les yeux quand j’entendis de légers coups contre la porte. Je n’avais aucune idée de qui pouvait frapper mais j’étais satisfait que les coups aient été légers. Pas seulement parce que cela aurait pu réveiller en sursaut Katarina qui aurait automatiquement paniqué, mais parce que je sentais cette atmosphère de solidarité que je n’avais pas ressenti depuis très longtemps à notre égard. Je savais ce que les gens n’avaient cessé de dire pendant des mois sur moi ou Katarina. Je me levais alors d’un bond et courut presque vers la porte. Je m’attendais à voir Liam qui avait promis de revenir et qui je le savais avait besoin de mon soutien pour surmonter son addiction à l’alcool ou bien Riley qui viendrait prendre de nos nouvelles et se proposerait encore une fois de me relayer pour que je puisse souffler un peu. Mais lorsque j’ouvris la porte, ce ne fut pas un visage masculin que je pus voir, mais celui d’une jeune femme.

Brune…Inconnue…Le visage marqué par les coups mais pourtant un joli visage. Et un regard tellement doux que si j’eus pu craindre quelque chose l’espace d’une seconde, je sus que je ne devais pas avoir peur. Il se dégageait quelque chose de cette jeune femme. Et j’avais l’impression de la connaître…Pourtant je la laissais parler, incapable à vrai dire de dire quoi que ce soit.

Elle semblait même avoir peur de moi alors qu’elle me demandait si Katarina habitait bien ici. Et ce n’est pas peu dire puisqu’elle se mit à trembler alors que je la regardais, interdit. Je savais que je manquais à toute politesse mais je ne m’attendais pas à la visite d’une inconnue et le manque de sommeil ralentissait sans doute toute réactivité chez moi. Ce n’est que lorsqu’elle se présenta que j’ouvris un peu plus grand la porte.

Eden Venezzio. Si ce nom de famille aurait du me faire peur, le prénom en revanche me fit enfin souffler. Je savais qui était cette jeune femme. Et maintenant que je pouvais mettre un nom sur ce visage, je m’inquiétais de sa présence ici. Mais je n’avais pas peur qu’elle soit un danger pour nous, ça non ! Je me demandais seulement comment elle avait pu atterrir jusqu’ici.

Je lui fis signe alors d’entrer sans pouvoir toujours réussir à dire quoi que ce soit. Elle tremblait toujours et je ne savais que lui dire. Ce n’est qu’au bout d’une minute à la dévisager et à l’imaginer dans les griffes de cet enfoiré d’Armando Venezzio que je réussis à me présenter.

-Je suis Ethan, le mari de Katarina.

Je ne savais pas ce qu’elle savait de Katarina, ni ce que Katarina savait d’elle. En tout cas, moi je ne savais rien d’elle. Et elle était loin de ce que j’avais pu imaginer. Comment une jeune femme si douce et fragile avait pu vivre au milieu de ces enfoirés ? C’était un véritable mystère…

J’aurais du la mener jusqu’au salon pour lui proposer un thé mais je ne pouvais pas quitter mon poste de surveillance et je restai alors dans l’entrée, lui désignant du regard les escaliers. Je m’y installai avant d’expliquer à notre invitée pourquoi je restais ici.

-Katarina dort à l’étage avec les enfants.

Nulle explication du pourquoi du comment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I beg you : help me.." || Ethan Jones   Sam 10 Mar - 23:25

    Eden attendait impatiemment que la porte s'ouvre, se sentant épier, comme si tout le monde savait ce qui lui était arrivée... Ou bien la regardaient-ils car elle était nouvelle ? Après tout elle pouvait représenter une menace ? Pourtant en se retournant : la jeune maman remarque que finalement personne ne la regardait, que chaque un avait déjà ses problèmes à régler. La peur était quelque chose qui lui était familier : après tout en se mariant et bien avant cela en sortant avec le fils d'un mafieux elle avait embrasser cette vie placée sous le signe de la peur. Mais cette peur était surmontée grâce au soutien de Vitali qui l'a rendait chaque jour plus forte sans le savoir. Elle en avait parcourut du chemin depuis le début de la guerre même si elle aurait préféré éviter certaine route.
    Eden n'avait jamais vécu seule depuis le début de la guerre, être avec des inconnus étaient étranges pour elle puisqu'elle n'avait côtoyer que le même groupe de HLL. La femme n'était pas du genre à aller au devant de ces hommes pour la plus parts sans pitié. C'est pourquoi lorsque Riley lui avait confirmé la présence de Katarina, elle est venue la voir. Seule elle pouvait la comprendre... Pourtant elle avait cette boule au ventre. Et si elle ne l'aidait pas ? Après tout elle n'avait jamais vu Eden... Que ferait la jeune maman sans un appui féminin... ?

    Finalement son poings frappa tout seul, comme un grand, la porte en bois de la maison. Jouant machinalement avec ses doigts, elle regardait le sol lorsqu'elle entendit des pas derrière la porte. Un homme apparut dans l'encadrement, un homme au regard fatigué ce qui surprit Eden : il devait être Ethan. Il avait un charisme imposant, de tel sorte qu'Eden se retrouva idiote et ne pût empêcher son cœur de faire un bond dans sa poitrine. Il lui fit signe d'entrée, elle s'exécuta non sans hésiter. Une fois passer le seuil, elle regarda partout comme pour se rassurer. L'homme confirma son identité, ce qui calma Eden : bon au moins elle était dans la bonne maison. Ce dernier alla s’asseoir dans l'escalier : un endroit de fortune.

    « Les enfants... »

    Ce mot déclencha des larmes, qu'elle tenta de refouler mais qui ne tardèrent pas à couler le long de son visage sans pour autant donner une explication à cet inconnu. Elle n'avait plus son enfant, Milo ne pouvait plus dormir dans ses bras car il devait être à des kilomètres de la ville. Elle était toute seule... Toute seule avec ses démons :

    « Ne... Ne la dérange pas alors... Je... Je ne vais pas rester longtemps, tu dois aussi dormir... »


    Elle essuya son visage avec ses avant-bras :

    « Vitali était inquiet de savoir si vous alliez bien... Les Hors-la-loi ne savent pas que je suis ici... A vrai dire ils ne savent pas du tout où vous êtes. Ils me croient morte... »

    Eden croisa ses bras et arrêta de lutter contre ses larmes :

    « Je me sens tellement idiote de venir vous dérangez mais... Je ne savais pas vers qui me tourner.. »
    Finalement elle soupira : « Je crois que seul vous pouvez comprendre... Armando est devenu fou... Son nouvel héritier le rang fou à un tel point qu'on m'a arraché mon fils... Et... Je ne sais pas pourquoi je te raconte ça : tu dois déjà avoir tes problèmes à régler. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "I beg you : help me.." || Ethan Jones   

Revenir en haut Aller en bas
 
"I beg you : help me.." || Ethan Jones
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M.I Ethan Hunt
» [Medicom] RAH Mission Impossible 3 - Ethan Hunt teaser
» Octobre 2013 : Taeyang Ethan
» collection de sculpteurfou
» Liste Alphabet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Is War :: ElizabethTown-
Sauter vers: